Family and Children's Services
Services à la famille et à l'enfance

Dénoncer les mauvais traitements

Pour le signalement d’un enfant qui a besoin de protection, veuillez nous contacter en composant le 613 545-3227 ou le 1-855-445-3227. Vous pouvez nous joindre 24 h par jour, 7 jours par semaine.

Comment pouvons-nous vous aider?

Nous offrons des services en français. Veuillez nous contacter pour obtenir tous les renseignements dont vous avez besoin.

Numéro général: 613 545-3227
Sans frais: 855 445-3227
Téléc.: 613 542-4428
Adresse courriel: info@facsfla.ca

HEURES D’OUVERTURE

Lundi au vendredi : 8 h 30 à 16 h 30 Samedi et dimanche : fermé

LOCALISATIONS

Kingston

817, Division Street
Kingston, Ontario
K7K 4C2

Napanee

99, Advance Avenue
Napanee, Ontario
K7R 3Y5

Sharbot Lake

1020, Elizabeth Street, C.P. 250
Sharbot Lake, Ontario
K0H 2P0

Northbrook

12497A Hwy #41, C.P. 92
Northbrook, Ontario
K0H 2G0


Mission


Notre mission est de renforcer les familles, de protéger les enfants et de promouvoir leur bien-être.

Vision


Les enfants grandissent dans des familles
Nous nous engageons à essayer de garder ensemble les familles qui sont en crise. Grâce à notre soutien, et en fournissant d’autres services communautaires à la famille, la grande majorité des enfants que nous suivons restent avec leur famille; pour les autres, nous leur trouvons une autre famille qui peut s’occuper d’eux. Cela peut être au sein de la famille élargie d’un enfant ou, si ce n’est pas possible, nous lui trouvons une famille d’accueil. Nous nous efforçons de réunir l’enfant et ses parents lorsque cela est possible. Et selon notre vision, si un enfant doit être séparé définitivement de ses parents, nous tentons alors l’impossible pour lui trouver un foyer permanent et une famille grâce à l’adoption ou au placement à long terme dans une famille d’accueil. Chaque enfant sous notre protection bénéficiera d’un climat familial sécuritaire et stimulant. Voilà en quoi consiste notre vision.



Takes a Village
Quels sont les endroits où les enfants doivent être en sécurité? Partout dans la communauté.
Qui doit protéger les enfants? Tout membre de la communauté.


Vous croyez peut-être que des personnes autres que vous doivent assumer la responsabilité de protéger les enfants au sein de notre communauté. Le service de police. La Société de l’aide à l’enfance. Les écoles. C’est bien le cas. Mais le meilleur moyen de rendre cette communauté sécuritaire pour tous les enfants et les jeunes est lorsque la communauté entière collabore. 
 

oacas F Tablet    facsfla French

Données et résultats du bien-être de l’enfance

Par définition, les indicateurs de rendement peuvent être des résultats descriptifs et numériques qui mesurent le rendement d’un service important. Ils peuvent aussi mesurer l’efficacité, l’efficience, l’optimisation et la satisfaction des clients. Par exemple, les indicateurs de rendement numériques peuvent mesurer des produits comme : la mesure dans laquelle un service a été offert, le pourcentage de groupes d’âge, la proportion de facteurs précis ou le coût des interventions. Dans le système provincial d’indicateurs de rendement, les SAE recueillent des données numériques pour mesurer le rendement dans cinq aspects du bien-être de l’enfance : sécurité, permanence, mieux-être, capacité organisationnelle et efficacité de la gouvernance. Depuis mars 2015, le MSEJ a rendu publics cinq indicateurs de rendement des SAE. Ces indicateurs de rendement mettent l’accent sur la sécurité, la permanence et le mieux-être. 

Nos propres résultats


French-cover
annual F    



frp


legal aid f

 


 

Brochure

Téléchargez notre dépliant concernant la formulation de plaintes




x

Sachez quels sont vos droits


7798OPACYMyths-BooklayoutFR-Web-1


Services en français 

Offrez-leur un bon départ dans la vie



Nous sommes une Société de l’aide à l’enfance

Les Sociétés de l’aide à l’enfance (SAE) de l’Ontario sont des agences sans but lucratif qui protègent les enfants contre les mauvais traitements physiques, sexuels et émotionnels, ainsi que la négligence. En Ontario, depuis plus de 100 ans, ces Sociétés ont gardé les enfants en sécurité en aidant les parents à bâtir des familles saines et en procurant un milieu chaleureux aux jeunes.

Chaque SAE est située dans le territoire qu’elle couvre pour bien comprendre et répondre aux besoins particuliers des enfants et des familles de chaque communauté. Plusieurs SAE, comme la nôtre, sont connues sous le nom Service de l’aide à la famille et de l’enfance.

Le gouvernement de l’Ontario finance chacune des SAE pour assurer les services de protection de la jeunesse que nous devons fournir en vertu de la loi. Certaines SAE, comme la nôtre, possèdent des programmes de financement pour amasser et répartir les fonds parmi les services qui ne sont pas payés par le gouvernement provincial. Cela comprend des programmes éducatifs pour les parents, des programmes d’enrichissement pour favoriser un sain développement et des possibilités de s’instruire pour les enfants pris en charge.

Notre mandat est de protéger les enfants. Nous menons des enquêtes chaque fois qu’un enfant de moins de 16 ans a subi ou risque de subir des sévices physiques ou émotionnels, des mauvais traitements sexuels ou de la négligence de la part d’une personne qui lui fournit des soins ou qui est en position d’autorité. Notre objectif est de garder les familles unies. Retirer un enfant de sa famille est la dernière option et nous y avons recours seulement lorsqu’il y a un danger évident et immédiat pour l’enfant.


Nous sommes une agence communautaire locale

Le 1er avril 2012, La Société de l’aide à l’enfance de la ville de Kingston et le Service de l’aide à la famille et de l’enfance des comtés de Frontenac, Lennox et Addington ont finalisé leur fusion de façon à créer une nouvelle agence. L’histoire des deux organisations remonte à plus de 100 ans. Elles ont été créées dans les années 1890 grâce au partenariat de citoyens, d’organisations liturgiques et d’instances gouvernementales locales.

La Société est gérée par un Conseil d'administration dont les membres sont des dirigeants provenant de la communauté. Notre personnel, nos bénévoles et les familles d’accueil proviennent de tous les horizons. Nous partageons tous le même but qui est de protéger les enfants de notre communauté.


Nous assurons la sécurité des enfants et aidons les familles dans le besoin

Lorsque des parents sont incapables de prendre soin de leurs enfants, nous trouvons une place pour les enfants chez un ami, un parent, un foyer d’accueil ou dans un autre type de résidence. Certaines de ces résidences sont gérées directement par la Société et d’autres le sont par des agences communautaires.

Les placements sont généralement temporaires et la plupart des enfants retournent dans leur famille lorsque la situation rentre dans l’ordre. Entre temps, nous travaillons avec les familles pour procurer un milieu plus sécuritaire et faire en sorte que l’enfant retourne à la maison.

Dans certains cas, toutefois, il arrive que les enfants doivent être retirés de leur maison de façon permanente. Cela peut signifier que l’adoption est dans l'intérêt fondamental de l’enfant. Si l’adoption n’est pas possible, nous essayons de faire en sorte que l’enfant garde contact avec sa famille, si cela est favorable pour le bien-être de l’enfant. Notre but est de procurer à l’enfant une permanence qui lui permettra d’aspirer à un futur meilleur.

Lorsque les jeunes sont prêts à voler de leurs propres ailes, nous les aidons à acquérir les compétences essentielles pour qu’ils puissent se débrouiller par eux-mêmes. Lorsque les enfants adoptés grandissent, la loi leur permet désormais d’obtenir des renseignements au sujet de leur famille biologique.


Nous croyons en la prévention

Nous croyons que la meilleure façon de gérer les mauvais traitements et la négligence faits à un enfant est la prévention. C’est pourquoi nous invitons les gens à nous contacter avant que la situation ne mette l’enfant en danger. Nous pouvons leur fournir des renseignements, des services et les diriger vers d’autres agences. Nous travaillons de concert avec d’autres organisations pour aider à répondre aux besoins propres aux familles et s’attaquer aux problèmes au sein de la communauté.

Il n’est pas facile d’élever un enfant. Même dans les meilleures dispositions, c’est un travail qui demande du temps, de l’énergie et de la patience. C’est encore plus difficile quand vous devez également vivre avec de graves problèmes comme la pauvreté, le chômage, la violence familiale, un hébergement inadéquat, la maladie, la rupture ou les défis de prendre soin d’enfants avec des difficultés physiques, émotionnelles, ou développementales. Nous faisons de notre mieux pour comprendre le profil des parents et les défis uniques auxquels ils sont confrontés.

Lorsqu’un enfant a besoin de protection


Vous avez le devoir de signaler les mauvais traitements et la négligence faits aux enfants

Tous les Ontariens sont légalement tenus de contacter la Société de l’aide à l’enfance locale directement et de façon immédiate lorsqu’un enfant a ou peut avoir besoin de protection. De plus, toute personne qui accomplit des actes professionnels ou officiels envers des enfants est passible de sanction s’il omet de transmettre des renseignements portant sur un enfant étant à risque ou victime de mauvais traitements ou de négligence.

Si vous croyez qu’un enfant est maltraité ou négligé, la loi exige que vous dénonciez la situation auprès du Service de l’aide à la famille et de l’enfance des comtés de Frontenac, Lennox et Addington.

Vous êtes à l’abri de tout recours juridique, à moins que l’accusation soit délibérément fausse.

Vous pouvez nous téléphoner 24 heures sur 24, sept jours sur sept.

Pour plus de renseignements au sujet des mauvais traitements et de la négligence, visitez notre site Web ou appelez-nous.


Qu’arrive-t-il lorsque je vous appelle?

Tous les signalements de maltraitance ou de négligence sont évalués par un professionnel en protection de la jeunesse qui en discutera avec un superviseur pour déterminer l’intervention appropriée. La situation particulière et le niveau de risque pour les enfants déterminent le temps de réponse.

  1. Un professionnel en protection de l’enfance prendra votre appel. Il est formé pour entendre vos inquiétudes et vous poser des questions avant de décider de l’urgence de la situation et du type d’intervention requis.
  2. Les professionnels de la Société de l’aide utilisent des lignes directrices détaillées pour déterminer le risque de chaque situation, ainsi que déterminer le type de soutien et de service nécessaires pour que l’enfant soit en sécurité.
  3. Si un enfant est dans une situation de danger imminent, un professionnel en protection de l’enfance vous répondra immédiatement. Vous pouvez nous joindre 24 h par jour, 7 jours par semaine et 365 jours par année.
  4. L’Aide à l’enfance doit entrer les renseignements au sujet d’une enquête dans une base de données provinciale en matière de protection de l’enfance.
  5. Plusieurs facteurs sont pris en considération au moment de déterminer la manière avec laquelle vérifier vos inquiétudes : l’âge de l’enfant, la présence de blessures physiques et d’autres signaux d’alarme.

Qu’est-ce que les mauvais traitements?


Qu’est-ce que la négligence?